Press "Enter" to skip to content

Voici les différentes sortes de mbenguistes et leurs petits jeux

Un des sujets qui fait le buzz ces derniers jours sur la toile est celui qui concerne les mariages des mbenguistes. Tous les jours, surtout durant le mois de janvier, nos contacts nous pompent de photos de mariages les yeux dans les yeux et tout. Une remarque que j’ai faite, c’est que tous ces mariages ou la plupart sont au pays et c’est très souvent des gars de Mbeng avec des filles du pays. Les gars se demandent alors pourquoi les djo de Mbeng rentrent chercher leurs femmes au pays ? Pourtant, il y a flop de filles sur place?

Attendez donc je vous dis :

Premièrement, quand les gars obtiennent leur visa pour l’Europe, ils ont pour la plupart leurs meilleures petites qu’ils laissent au pays. Les gars supportent la distance là quatre mois, puis l’histoire qu’on appelle le froid la commence. Du coup malgré le fait qu’ils aiment leurs copines du pays, ils se retrouvent obligé de chercher une petite sur place, sinon ils risquent provoquer les ruptures de stock de savon dans les boutiques du quartier. Les gars commencent alors le double jeu ici, la petite de mbeng s’accroche … jusqu’au jour où le gars se sent prêt à descendre doter sa première petite au pays et la faire monter.

Deuxièmement, il y a des gars qui viennent de certains villages du pays là où, si tu n’épouses pas ta sœur du village, c’est qu’on ne va jamais considérer que tu t’es marié dans ta famille. Ce sont ceux-là alors qui peuvent rester avec une copine ici même cinq ans et un matin subito tu vois comment il go déjà prendre son vol camair-co au calme, pour aller chercher sa soeur du village.

En troisième position, il y a les gars qui sont ici sans avoir laissé de copines au pays et sont même sérieux ! Le découragement vient de nos sœurs qui une fois ici ne changent pas, mais se métamorphosent ! Un virus que l’on appelle arrivisme les attrape dès leur descente de l’avion – ceci concerne en même temps les filles qui avaient faim au pays et même celles qui viennent d’un milieu aisé hein. Elles viennent là c’est par ce qu’elles doivent manger dans tous les restos de Paris, elles ne peuvent voir des films qu’au cinéma, elles ne peuvent plus porter les chaussures qui n’ont pas de semelle rouge et j’en passe. Il faut donc écouter leurs ambitions: le rêve est d’épouser un gars qui est le mélange de Léonardo Dicaprio, Douk Saga et Steeve Jobs en même temps. Donc tu dois d’abord être super frais et mignon, tu ne dois t’asseoir que dans les salons VIP en boite et en même temps être un jeune cadre dynamique. Elles ne peuvent pas commencer leurs vies dans la souffrance (ou nos mères faisaient même comment ooh ?). Donc quand ta vie ressemble déjà un peu à la jonglerie là, tu es déjà banqué d’avance. Dans leurs conversations ce ne sont que des mots lourds comme Cdi, CAP Gemini, La Défense, Louboutin, Georges V…

Donc du coup quand nos frères ici finissent leurs jongleries et que la vie commence à donner, ils sont déjà traumatisés depuis ! Genre au lieu de gagner ta viande et donner au lion de garder, mieux ils descendent au calme au pays chercher une qui a encore les yeux fermés.

Pour finir, un peu comme un grand a dit dans une récente vidéo (ici), les CV des nga ici découragent. Leur parvenisme les entraîne pieds en l’air dans les lits des bluffeurs et ceux qui respirent un peu. C’est les photos tu veux voir sur Facebook comment on verse le champagne dans leurs bouches? A la fin, elles se retrouvent avec des CV longs comme mon avant-bras. L‘école qu’elles fréquentent ici leurs monte à la tête, elles définissent leurs valeurs par rapport à leurs diplômes, elles tiennent des discours incroyables sur l’égalité homme-femme et j’en passe.

Vraiment au vu de tout ça, sachant qu’il y a même des points que je n’ai pas évoqué, comment un gars ne va pas go chercher sa femme au pays ? Comment les gars ne vont pas avoir de préférences pour les filles qui n’ont pas trop school ? Comment les nga ici vont faire pour toutes trouver le mariage avec l’homme qui se fait de plus en plus rare dans ce dehors ?

Comme un partenaire a dit un jour, je préfère éviter de risquer ma vie en invitant les maux de têtes dans mon lit.

Le mbenguiste n°1 : celui qui te contacte via les réseaux sociaux (Fb, twitter, insta, etc).
Le gars est sur ton profil Facebook, on dirait c’est ton compte qu’on lui a prescrit à l’hôpital. Tu publies une photo où on voit le début de ta cuisse, il a déjà liké, favorisé, partagé, sauvegardé, encadré même. Si c’est alors un mbenguiste du sous-quartier, le gars va lui ajouter son commentaire : “tu è com 1 anj”. Façon j’ai écrit là c’est comme çà là même ils écrivent. On dirait que s’ils écrivent en toutes lettres, chaque lettre va absorber un octet du débit de connexion (-_-) . Quand il a posté sa quantité de commentaires où il sait qu’il a tué, il t’envoie directement un message privé : “slu boté, on di koi” (-___-) . Voyant que tu ne réagis pas, il te dira “j mapl X, j s8 de nationalité (pays mbenguiste) et originaire du cameroun, tu é 1bomb” ((–))’. Tant pis si tu ne réponds pas, le gars va écrire chaque jour que le net va passer chez lui. S’il arrive que tu répondes, tu apprendras dès le premer jour qu’il te veut comme femme – toi et sûrement les 865135742784258 femmes à qui il écrit d’habitude mais çà, bien sûr c’est un secret … de polichinelle -, il te demandera si tu as un passeport parce que oui c’est lui le Jésus que tu attendais pour sauver ta vie et te faire un passeport. Il te promettra portables, appartements, .. etc et quand tu lui demanderas ce qu’il fait dans sa vie, il te répondra : “je fè ds lè afèr”. En français çà veut dire que c’est un voleur, il ne faut pas chercher de midi à 14h. Mais comme mes sœurs ont le sang à l’œil, elles diront “est-ce que quand il vole c’est moi qui vole ? Il me donne je prends et puis il y a rien même.” La vie c’est le d’abord. Chacun pinguisse comme il peut !

Le mbenguiste n°2 : celui que tu connais.
Vous avez étudié ensemble ou bien vous avez des amis en commun. S’il sait qu’il rentre en juin et qu’il a des vues sur toi, il se met à commenter tes publications en janvier. Si c’est en décembre qu’il doit rentrer, il commence l’atalaku en juin. Comme tu le connais déjà, il sait qu’il n’a pas besoin de te dire qu’il va t’acheter le téléphone. Il va faire le soucieux et le sympa. Tu vas lui parler tous les jours jusqu’à ce qu’il revienne. Et comme il t’aura déjà menti qu’il est mature, blasé de la vie, cherche à se caser, séparé de sa copine, va (sûrement/peut-être) revenir s’installer au cameroun, n’est-ce pas tu seras contente ? Sache qu’il y a 7 filles minimum qu’il a recontacté et qui l’attendent comme toi. Et il va TOUTES vous piner (oups) proprement, et cela sans premier rendez-vous galant. La galanterie, c’est quand on fait connaissance. Il te connait déjà, il va encore te galanter comment ? (-_-) . Après cet épisode, son téléphone ne passera plus. Tu le reverras des semaines plus tard en boîte prétextant qu’on l’a agressé ou sur Foursquare quand il sera déjà rentré et pour te consoler, tu chanteras “née avant la honte”. Il faut laisser chanson là, Honte là c’est toi-même.

Le mbenguiste n°3 : Le mbenguiste qui retrouve sa go au pays.
Tu ne comprends pas pourquoi tout de suite quand monsieur est là, il est tout gentil, alors que là-bas tu lui parlais une fois tous les trois jours? Ne réfléchis pas trop, il a mis sa copine mbenguiste en stand-by le temps de son séjour au Mboa. Copine qui sait que tu es son ex, qui n ‘arrête pas de lui courir après malgré le fait qu’il t’a – je cite –“plusieurs fois répété que c’est fini” like for real (-_-) .

Tu vas te dire YOLO (You Only Live Once) et tu vas enjoy le moment en te pavanant avec celui “qui est revenu pour toi” (et ses autres “ex” ; mais çà bien sûr, c’est aussi un secret) jusqu’au jour où tu entendras que sa copine mbenguiste est enceinte et que le mbenguiste décidera, une fois rentré, de te bloquer sur tous ses réseaux sociaux, même sur Youtube hein ma chérie.

Source: Auletch.com

 

Facebook Comments

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Show Buttons
Hide Buttons