Press "Enter" to skip to content

Universal Music Africa: Tenor n’y serait jamais arrivé sans sa mère

A 19 ans, le jeune artiste phénoménal de la musique 237 devient le tout premier Camerounais signé en Major depuis le pays (Car on a eu certains à l’instar de Richard Bona signé chez Universal France depuis la diaspora) . Un exploit pour un Camerounais qui n’a touché le succès que très récemment.

La conférence de presse

Ce fut une conférence très agitée, mais aussi riche en émotions. L’équipe d’Universal Music Africa qui était présente a échangé pendant des heures avec la presse. Représentée par Franck Kakou (Directeur de production), Habib (Directeur de la programmation live), tous deux venus de la cote d’ivoire où est basée le siège de la firme régionale. Mais aussi des Camerounais dont Brice Albin, Esther Diane Naah, les représentants locaux. Ajoutée à ceux là l’équipe de base qui accompagne Tenor depuis le début.

Taphis (son manager), Ramzy (son beatmaker), Bozeur (son ingé son) et surtout sa maman, Madame Mariane Mendoua (son producteur) qui faisait apparition publique pour la première fois. L’émotion a d’ailleurs grimpé lors de son entrée avec cette embrassade forte entre elle et son fils qui a duré près de 05 minutes accompagnée de larmes de joie.

La maman de Tenor a cru en son fils

Suite à une question posée à Mariane Mendoua, pour savoir ce qui l’a motivé à investir sur son fils, alors que la plupart des parents chez nous ne croient pas au talent de leurs enfants, cette dernière répond, je paraphrase : » Tenor est né avec une force et un talent inimaginable, à 07 mois, il marchait déjà.

A 5 ans il m’a dit que veut faire de la musique. J’ai vu ce talent évoluer en cachette depuis le bas age. A un certain age, je demande à tous mes enfants(dont il est le cadet sur cinq), que veut tu-faire dans vie? et Tenor a choisi la musique, j’ai donc fait un contrat avec lui, et il l’a respecté. Ce qui m’a poussé à l’encourager en investissant des millions sur ses œuvres ». Le premier clip de Tenor « Alléluia » a d’ailleurs coûté 1.300.000 Fcfa, réalisé par Shamack et totalement financé par sa maman.

Tenor, la nouvelle carrière…

Après de nombreuses questions chaudes, il a été proprement révélé que Tenor signe avec Universal Music Africa, un contrat 360 avec exclusivité. En d’autres termes, toutes ses œuvres, ses productions seront désormais aussi la propriété de la maison de disque qui décidera de son plan de carrière. Bien que la durée et les chiffres n’aient été révélés, il a été précisé par Frank Kakou, les objectifs de ce « partenariat ».

Il n’est en aucun cas question de changer la direction artistique de Tenor, on veut juste apporter plus d’expérience, de visibilité à son talent, le développer et l’offrir au monde. Tenor restera musicalement le Tenor que tout le monde connait. Aucun détail n’a pour l’instant été donné sur les prochaines sorties de celui-ci qui a une panoplie de morceaux en studio.

L’impression de TENOR « Paraphrasé »

« Je suis prêt à me réinviter, et passer à de nouveaux défis. Pour moi ce n’est qu’un début. Lorsqu’on réussit à avoir 100 milliards, on doit encore faire plus d’efforts pour avoir 100 milliards et un »

C’est une nouvelle fenêtre qui s’ouvre pour la musique 237. On aura forcément d’autres artistes après Tenor. En attendant, il faudra que ce nouveau challenge soit relevé avec brio. Rappelons que jusqu’ici, la carrière de Tenor se porte plutôt bien et son évolution en témoigne grandement avec ses hits et ses tournées. We are waiting the next. Bravo Tenor! Deviens légende!

Source: voila-moi.com

Facebook Comments

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Show Buttons
Hide Buttons