Un douanier surprend sa femme en plein ébats sexuels

0

L’adjudant-chef major Djekenawa médite actuellement sur son sort à la compagnie de gendarmerie de Yagoua. Une mesure qui parait salutaire pour sa sécurité, en attendant la fin des enquêtes qui permettront de dégager les responsabilités des uns et des autres.

C’est que celui-ci, commandant de brigade de gendarmerie de Datcheka, a été surpris en pleins ébats sexuels avec la femme du chef de poste des douanes de Datcheka, chef-lieu d’arrondissement du même nom, situé à une cinquante de kilomètres au sud de la ville de Yagoua.

L’adjudant-chef major sera donc roué de coups sur le champ, sous les regards des populations. «Le mari de cette femme m’a trouvé sur la voie publique en train de converser avec son épouse et il m’a roué de coups de bâton», déclare-t-il.

Cette affaire, qui a pris une autre tournure, connait actuellement un dénouement assez malheureux, tant le commandant de brigade de Datcheka a été démis de ses fonctions et travaille depuis bientôt deux semaines à la compagnie de gendarmerie de Yagoua.

L‘histoire qui défraie encore la chronique dans le milieu militaire a tristement rendu très populaire l’adjudant-chef major Djekenawa. La femme du douanier reconnait s’être liée d’amitié avec l’adjudant-chef major depuis un an seulement. Une version différente de celle de son époux qui estime que ça fait trois ans que les deux tourtereaux entretenaient cette amitié.

Source: http://www.kongossa.fr

 

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your name here
Please enter your comment!