Press "Enter" to skip to content

Tueries de bébés attribuées à l’armée: 2 présumés militaires identifiés

Après des exactions attribuées à l’armée dans la zone anglophone, plusieurs sources ne cessent d’incriminer l’armée. C’est dans ce contexte que deux présumés militaires sont accusés d’êtres des responsables.

Deux présumés hommes militaires terroristes du LRC soupçonnés des pires crimes inhumains de tuer des bébés Dans le nord du pays identifié comme Caporal Barnabas Donossou Gorvo et Tchotcho Cyriaque Bityala. Notre source au sein de LRC Airforce a dévoilé l’identité de deux des auteurs du pire crime humain commis sur vidéo où les bébés avaient les yeux bandés et étaient abattus par des membres de l’armée de l’air du CameroUn au nord de Cameroun combattant Boko Haram.

Selon l’histoire, ces civils étaient une famille nigériane soupçonnée d’être liée à des membres de la secte Boko Haram et ont été repêchés en cherchant les hommes de la famille et exécutés à l’aide de fusils de haute puissance. Le ministre de la Communication du Cameroun, bien connu pour ses mensonges et le colonel Didier Bandjeck, chef des communions de l’armée ces derniers jours, a nié l’allégation Fake News, aujourd’hui nous vous présentons des photos du Caporal Barnabas Gorvo et Tchotcho Bityala.

Les deux individus sont des forces terroristes de l’Armée de l’Air du Cameroun qui ont terrorisé la région du nord avec une escouade de Kill qui tue au hasard avec impunité jusqu’à ce que cet incident qui a été enregistré par l’un d’eux ait été découvert il y a quelques jours.

A partir des photos, vous pouvez voir l’un d’entre eux portant un casque de l’ONU indiquant qu’il a servi dans un rôle de maintien de la paix et pourtant un monstre de jusqu’à proportion.

Facebook Comments

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Show Buttons
Hide Buttons