Press "Enter" to skip to content

Suite aux déclarations de Biya: Assomo convoque une réunion d’urgence

Selon nos sources, Yaoundé va déployer un grand nombre de soldats de forces spéciales dans les Régions du Sud-Ouest et Nord-Ouest.

Les hommes en tenue sont désormais plus en danger que les civils dans la partie occidentale du Cameroun. Entre le 06 et le 30 novembre 2017, au moins dix éléments des forces de défense et de sécurité (gendarmes, militaires et policiers) ont été tués par des terroristes, présumés activistes qui réclament l’indépendance des Régions anglophones du Sud-Ouest et Nord-Ouest du Cameroun.

De retour à Yaoundé dans la nuit d’hier jeudi 30 novembre 2017 après un séjour d’environ 72 heures à Abidjan en Cote d\Ivoire, Paul Biya le président de la République a en d’autres termes déclaré la guerre aux séparatistes.

«Je pense que les choses sont désormais parfaitement claires pour tout le monde. Le Cameroun est victime des attaques à répétition. Une bande de terroristes se réclamant d’un mouvement sécessionniste. Face à ces actes d’agression, je tiens à rassurer le peuple camerounais que toutes les dispositions sont prises pour mettre hors d’état de nuire ces criminels et faire en sorte que la paix et la sécurité soient sauvegardées sur toute l’étendue du territoire national » a déclaré d’un air grave le Chef de l’Etat, chef des armées.

A sa suite, le ministre de la défense tient ce vendredi 1er décembre 2017 à Yaoundé, « une réunion spéciale d’évaluation sécuritaire de l’ensemble du territoire national ».

Selon nos sources, Yaoundé va déployer un grand nombre de soldats de forces spéciales dans les Régions du Sud-Ouest et Nord-Ouest.

Source: Cameroun-info.net

Facebook Comments

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Show Buttons
Hide Buttons