Press "Enter" to skip to content

Sérail: nouvelles révélations sur les pouvoirs mystiques de Paul Biya

Les anecdotes sur les pouvoirs mystères dont disposerait le président Paul Biya sont légion. Et ces pouvoirs seraient à la base de sa longévité au pouvoir comme certains anciens chefs d’Etat Africains à l’intar Mobutu et Houphet Boigny. C’est un argument soutenu par Calvin Djouari pour justifier les 36 ans de règne de ‘L’homme Lion’ à la tête du Cameroun.

Selon Calvin Djouari, le départ de Paul Biya du pouvoir ne sera pas facile comme l’a été celui de Kadhafi et de Mobutu. Les occidentaux eux-même le redouteraient. Cet influent Camerounais de la diaspora estime que la magie que Paul Biya a utilisée pour se maintenir au pouvoir dépasse ce que l’ensemble des présidents africains ont utilisé et son départ brutal entrainera un chao total au Cameroun.

Ci-dessous les révélations de Calvin Djouari sur les pouvoirs mystiques de Paul Biya

« Le président Biya est un homme extrêmement mystique, un mysticisme presque Divin. Je suis sûr que ce n’est que Dieu seul qui pourra le terrasser, pas un homme. »

Les Américains sont arrivés à cette conclusion que si un pays a de hauts cadres en prison, c’est dire que tout le système n’est pas bon. Mais il faut savoir que derrière tout ça il y a la France. Mais à cause de ses liens avec le Cameroun préfère passer par les Américains. C’est la même chose que Barack Obama a fait avec Kadhafi en utilisant Sarkozy. Mais avec le Cameroun, ils vont échouer. Les Américains ont eux-mêmes beaucoup de problèmes ; ils sont stressés par le travail, effrayés par la violence, angoissés par l’avenir. Le président Biya est un homme extrêmement mystique, un mysticisme presque Divin. Je suis sûr que ce n’est que Dieu seul qui pourra le terrasser, pas un homme. Je ne veux pas dire pourquoi, on dira que c’est naïf. Mais celui qui connait les choses du pouvoir doit l’éviter.

La magie que cet homme a utilisée pour se maintenir au pouvoir dépasse ce que l’ensemble des présidents africains ont utilisé. Il a trois sortes de pouvoir que je ne veux pas détailler ici et les gens comme lui ne doivent pas quitter le pouvoir de façon dramatique sinon c’est le chaos derrière lui. C’est la vérité que je vous dis. Je vous le dis avec la main sur le cœur que si Biya part, il y aura le chaos surtout s’il est parti de façon brutale. J’aimerais vous voir un jour pour vous regarder dans les yeux. Ce que je révèle là est très important. Je souhaite une alternance non brutale au Cameroun. Il y a des jeunes qui nous suivent je ne veux pas les encombrer en racontant des choses qui échappent à leur entendement.

Source: camerounweb.com

Facebook Comments

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Show Buttons
Hide Buttons