Press "Enter" to skip to content

Samuel Eto’o a sa vie, j’ai la mienne – Teeyah

Au Cameroun Pour un et finalement un deuxième showcase à La Sanza Night Club, la star du zouk Teeyah était de passage sur la CRTV télé dans le cadre du programme Tam tam Weekend, édition du dimanche 16 novembre. Nous nous sommes entretenus avec elle, et avons évoqué la folle rumeur sur la paternité de son futur bébé, attribuée à Samuel Eto’o…

C’était parti pour un showcase, finalement, il a été décidé que vous remettiez ça ce dimanche 16 novembre ?

Oui, en fait je suis venue pour un spectacle, là on m’a proposé de rester quelques jours de plus, histoire de faire un deuxième show, alors je n’ai pas hésité car mon souci c’est de faire plaisir au public ; vu que jeudi dernier il a beaucoup apprécié, il fallait bien que j’accepte lui offrir un énième plaisir car le public c’est tout pour moi, tant qu’il est satisfait je suis heureuse.

Justement, revenons à ce show du jeudi 13 novembre dernier, comment avez-vous jugé son intensité ? Etait-ce, à votre goût, une réussite ?

Oh oui ! Super moment ; je prends toujours du plaisir avec ce public qui en redemande, autrement j’aurais changé de métier il y a très longtemps. Vraiment, moment inoubliable ; c’était super bien.

Et le Cameroun alors…

Oh ! C’est toujours un plaisir de revenir ici, les fans, le public, tous sont adorables…

Vous êtes une habituée du Cameroun, Teeyah.

C’est surtout le Cameroun qui s’est habitué à moi, je dirais (rires). Sérieusement, oui, ici je me sens comme à la maison, je commence à avoir des vrais repères ici et je trouve fabuleux que le public m’ait adopté.

Vous êtes resplendissante Teeyah…

Hum ! Merci beaucoup.

On remarque que vous attendez un heureux évènement ; c’est pour quand ?

Euh… C’est pour quand ça va arriver en tout cas (rires).

Certainement, vous avez vous aussi vécu cette folle rumeur qui attribuerait la paternité de votre futur bébé au Footballeur Samuel Eto’o Fils. Alors, comment Teeyah l’a-t-elle prise ?

Bah, vous savez, c’est quelque chose qui est là et qui malheureusement persiste depuis 7 voire 8 ans déjà. Ecoutez, faut juste passer à autre chose et faire comme si de rien n’était. Eto’o a sa vie, j’ai la mienne, et j’estime qu’il faille respecter ça ; c’est la moindre des choses.

Votre équipe et vous n’envisagiez-vous pas de poursuites pour diffamation ?

Pfff ! Vous savez, plus on donne de l’importance aux rumeurs, mieux elles se portent et persistent. Donc, nous ne ferrons rien, puisqu’il n’y a rien.

Facebook Comments

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Show Buttons
Hide Buttons