Press "Enter" to skip to content

Révélations d’Atangana Mebara sur les voyages de Biya à Genève et Mvomeka’a

Depuis les geôles de la prison centrale de Kondengui, l’ancien Secrétaire General de la Présidence de la République, Jean-Marie Atangana Mebara lève enfin le voile sur une partie des mystères qui entoure les voyages du Chef de l’État, Paul Biya.

Dans son œuvre autobiographique «Le Secrétaire général de la Présidence de la République du Cameroun, Entre mythes, textes et réalité», l’ancien bras droit de Paul Biya confie que ce dernier est «un gros travailleur» malgré ses multiples voyages à l’étranger. Des voyages souvent très critiqués dans la presse locale et internationale.

Ci-dessous la déclaration de l’ancien SGPR 


J’ai rencontré le Président BIYA trois fois à Genève?; chaque fois, nous avons eu une séance de travail ou des séances de travail au moins aussi longues que celles que nous avions à Yaoundé. Je suis allé le retrouver un jour dans son village, pour une séance de travail. J’étais parti en hélicoptère et je suis revenu par le même moyen, parce que le dossier était d’une urgence caractérisée.

J’ajoute ceci, qu’il soit à l’étranger ou dans son village, il ne m’a jamais instruit de cesser de lui faire parvenir les dossiers. Et comme d’habitude, les dossiers m’ont toujours été renvoyés le lendemain ou au plus tard 48 heures après leur envoi. Je maintiens donc que ce Président s’organise pour continuer à exercer ses attributions où qu’il se trouve.

Je ne sous-estime pas le coût financier des longs séjours à l’étranger. Mais je suis convaincu que si les Camerounais, dans leur majorité voyaient leurs problèmes essentiels résolus, ce serait une préoccupation secondaire que leur Président passe trente jours, deux fois par an à Genève, ou deux semaines tous les deux mois dans son village.

Source: cameroonweb.com

Facebook Comments

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Show Buttons
Hide Buttons