Press "Enter" to skip to content

Njie ‘surpris en pleine partouze’, la Fédération demande des explications

Clinton Njie, arrivé en retard, aurait fait monter des filles dans sa chambre lors du dernier rassemblement des Lions Indomptables. La Fécafoot demande des explications à l’attaquant de l’OM.

Pour les Lions Indomptables du Cameroun, la vie ne sera décidément jamais un long fleuve tranquille. Même le match amical sans histoire, perdu le 27 mai face au Burkina Faso (0-1), n’est pas resté sans suite. Dans un communiqué daté du 28 juin dernier, la Fédération camerounaise de football, actuellement dirigée par un comité de normalisation, interpelle-t-elle Clinton Njie.

L’attaquant de l’Olympique de Marseille, présent avec son équipe nationale pour cette rencontre sans enjeu, se voit reprocher d’être arrivé 24 heures en retard sur le lieu du rassemblement (le 25 mai au lieu du 24). Mais ce n’est pas tout. Une fois dans la tanière, le comportement de l’attaquant marseillais aurait été loin d’être exemplaire.

Le joueur aurait « fait monter, selon la direction de l’hôtel, deux filles dans chambre, qui ont été expulsées en raison des nuisances induites. » Aussi la Fécafoot lui a-t-elle demandé, sous huitaine, d’apporter « des éléments de réponse à la présente demande d’explications. » La balle est dans le camp du joueur…

Facebook Comments

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Show Buttons
Hide Buttons