Press "Enter" to skip to content

Morts suspectes à Vision 4: un ex-marabout d’Amougou Belinga dévoile ses plans

Souleymane, l’ancien marabout de Jean Pierre Amougou Belinga originaire de Guinée Conakry et vivant à Bastos à Yaoundé a tenu à faire connaitre au CCT les véritables intentions et plans cachés de son ex client surtout après l’annonce de la mort brutale et subite de Tatiana Mengue ,la directrice des affaires financières de vision 4,morte ce matin juste après l’arrivée à son bureau.

De l’entretien que nous a livré Souleymane, il en ressort clairement que Jean pierre amougou belinga a depuis longtemps sacrifié son âme au diable. Son ambition démesurée d’analphabète qui veut côtoyer le toit du monde a fait qu’il pactise avec Belzebuth en personne pour atteindre son objectif.

C’est ainsi que le marabout nous a révélé que rien qu’en cette année, outre Tatiana Mengue qui etait chargée de toutes les finances d’Amougou Belinga et mere de deux de ses enfants et la directrice regionale de vision4 de Douala decedée il y’a quelques semaines,il nous a confirmé que l’une des prochaines sur cette longue liste des femmes victimes des crimes rituels dans cette television n’est autre que NADINE PATRICIA MENGUE..

Souleymane nous a confié à cet effet que le pdg de vision 4 use pour ces fins de terribles incantations sur les billets de banque qu’il donne gracieusement à ses futures victimes.Il parle de la technique de l’engraissage du serpent Bois qui caresse toujours sa victime avant de l’étreindre. À coup sûr il nous a rassuré que Nadine Patricia Mengue est au premier rang des prochaines victimes au menu de Amougou Belinga et les autres satanistes, si elle ne se rapproche pas d’un véritable prêtre exorciste.

Revenant sur la disparue de ce matin,Souleymane nous informe de ce qu’il n’était surtout plus question que cette dame vive car,il y’a quelques mois,elle a s’est retrouvée face à face avec un grand serpent boa dans une chambre d’hotel à laquelle Amougou belinga l’avait convié.Il etait question qu’elle ne raconte pas cela à quiconque mais elle l’a confié à un membre de sa famille en ce moment tres malade.

Concernant les cas de ses journalistes du matin,souleymane est formel.Amougou belinga a transmis à deux entre eux le VIH SIDA (mais par comment?) et que leurs jours sont comptés..

À l’instar de sa propre fille qu’il a tué et dont nous avons relayé les messages ayant precedé sa mort ici,Amougou belinga ne vit que du sang pour accroitre sa position et sa gloire.

Columnist: Patrice Nouma

Facebook Comments

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Show Buttons
Hide Buttons