Press "Enter" to skip to content

Meurtres, viols, kidnappings et agressions en série: Douala fait peur

Le drame se déroule depuis plusieurs semaines, a révélé sur les ondes de la radio, une otage qui a réussi à prendre la poudre d’escampette.

La jeune fille, qui a été kidnappée à la sortie d’une banque, dit avoir eu la vie sauve après avoir corrompu un des geôliers avec l’argent qu’elle avait retiré de son compte en banque.

Selon le témoignage d’un membre de la famille de cette victime qui est actuellement à l’hôpital, elle est allée effectuer un retrait d’argent vendredi dernier.

Suivre l’actualité camerounaise en temps réel via l’appli Android de KOACI (cliquez ici) Ou

Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)

La moto empruntée pour regagner le domicile a changé de direction dans la brousse. Se sentant en danger, la jeune dame a appelé à l’aide, mais, personne n’entendait ses appels.

Plus loin, elle a été jetée dans un véhicule jaune avec des vitres fumées où se trouvaient une dame d’une quarantaine d’années, et une petite fille d’environ 14 ans.

A son réveil, la jeune dame était dans une maison hermétiquement fermée en compagnie de nombreuses autres filles et même des jeunes garçons. Certains étaient même déjà décédés et l’odeur de leurs corps embaumait la pièce obscure. “On a violé et sodomisé plusieurs filles dans cette maison abandonnée dans la forêt” précise le proche de la victime.

On les maltraitait. Il n’y avait pas la nourriture. Un matin on a pris plusieurs filles pour aller les égorger et ils ont ramené un sac remplit de corps découpés.

“C’est au cours du trajet sue la jeune fille a eu le courage de corrompre un de ses geôliers, avec l’argent qu’elle avait retiré. Elle a ainsi pu s’enfuir” ajoute-t-il.

D’après quelques riverains interrogés par nos confrères de radio Balafon, l’absence d’énergie électrique à Japoma et la drogue qui y circule favorisent ces agressions dans la nuit.

Les forces de police tentent de mettre fin à cette série de criminalité dans le secteur.

Source: actucameroun.com

Facebook Comments

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Show Buttons
Hide Buttons