Press "Enter" to skip to content

Manifestation à Buéa: le maire aurait abattu un jeune homme [Photos]

Plusieurs évoqueraient la thèse de légitime défense dans cette scène de crime commise hier, 22 septembre à Buéa.

En effet, Patrick Ekema, maire de Buéa est accusé d’avoir abattu un jeune homme devant sa résidence.

Selon certaines sources, le maire tentait de protéger sa résidence qui aurait été saccagée par les manifestants. Ces derniers voulaient se faire entendre face à la situation qui prévaut dans le sud du Cameroun.

Il faut rappeler que plusieurs dégénérescences ont été notifiées lors des manifestations du 22 septembre dans la zone anglophone.

A LIRE AUSSI: Des morts et des blessés dans les manifestations dans la zone anglophone [VIDEO]

A Buea et à Kumba, la police a dispersé les manifestants avec des canons à eau.

Malgré l’interdiction de manifestation publique décrétée par les Préfets de Bui et de Mezam, les populations sont descendues dans les rues avec des drapeaux du Southern Cameroon dans les mains.

A LIRE AUSSI:Crise anglophone: retour au calme après une journée de manifestation


Facebook Comments

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Show Buttons
Hide Buttons