Press "Enter" to skip to content

Les sécessionnistes annoncent une attaque à la bombe, panique à Bamenda!

Dans les rues de Bamenda, c’est la panique depuis hier mardi. D’après le journal The Guardian Post qui rapporte l’information, la rumeur d’une imminente attaque des sécessionnistes a créé une psychose au sein de la population.

Les séparatistes auraient, en effet, planifié une attaque à la bombe en réponse à l’extradition de leurs leaders en détention à Yaoundé depuis le week-end dernier. Pris de panique, plusieurs parents auraient retiré précipitamment leurs enfants des écoles, précise le journal.

Le lundi dernier, 15 engins explosifs avaient été saisis par les forces de l’ordre dans le département de Boyo près de Bamenda. Une découverte qui a contribué à créer la panique dans la ville surtout que le chef d’état-major de l’Ambazonie, Nso Foncha Nkem avait appelé à des attaques pour mettre la pression sur le pouvoir de Yaoundé.

« Nous devons former une unité de défense pour prendre le relais de cette révolution. (…)Le seul moyen de libérer nos leaders c’est de mettre le maximum de pression en créant une atmosphère invivable qui va forcer La République du Cameroun à libérer nos frères et sœurs en captivité », avait déclaré Nso Foncha Nkem dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux.

Source: cameroonweb.com

Facebook Comments

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Show Buttons
Hide Buttons