Press "Enter" to skip to content

Les raisons de la transformation du protégé de Niat Njifenji en sécessionniste

Si le Cameroun était bien géré par des hommes intègres, ce beau couple de citoyens camerounais serait en train de contribuer au rayonnement de notre cher pays.

Cet ingénieur ne serait ni sécessionniste, ni englué dans de faux problèmes, ni en exil, mais serait avec tous les autres camerounais, exilés et locaux, en train d’aider le Cameroun à sortir du sous développement et de la pauvreté…

IL n’y aurait pas tous ces morts civils et militaires…

Il n’y aurait pas tous ces réfugiés en errance au Nigeria et dans les forêts après que leurs maisons aient été incendiées…

Il n’y aurait pas tous ces blessés et mutilés actuellement enregistrés…

Il n’y aurait pas tous ces orphelins, veufs, veuves et familles éplorées…

Il n’y aurait pas tous ces jeunes anglophones actuellement égarés dans la forêt armes aux points, le doigt sur la gachette et prêts à faire un max de dégâts… par esprit de vengeance ou autre…

Il n’y aurait pas tous ces militaires inquiets de ne pouvoir revoir un jour leur famille, inquiets de laisser leur peau parce que ratatinés par des compatriotes…

On n’aurait pas tous ces jeunes assaillants et militaires camerounais qui n’hésitent plus, ni à tuer des humains de la façon la plus horrible possible pour marquer les esprits, ni à verser du sang vert-rouge-jaune…

On n’aurait pas tous ces camerounais qui cachés chez eux et loin du front, appellent à tuer le max de compatriotes qu’ils appellent cafards, rats, terroristes…

On n’aurait pas tous ces camerounais stigmatisés du simple fait qu’ils appellent au dialogue entre tous les camerounais pour que cesse de couler tout ce sang…

Au lieu d’avancer et de permettre une meilleure vie prospère aux camerounais, tout ceci ne fait que ramener le Cameroun en arrière tandis que d’autres pays avancent…

Là où je vis, je vois comment ils font tout, pour que le pays progresse encore et toujours…

Et quand je regarde mon pays le Cameroun, Ça fait très mal et j’ai les larmes aux yeux !

Remettons le Cameroun sur les rails, remettons le Cameroun dans le sens de la marche car pour l’instant, je constate que ce n’est pas trop ça.

Columnist: Jean-Marie Vianny Nde Ngoh

Facebook Comments

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Show Buttons
Hide Buttons