La police aux trousses d’ Edgard Alain Mebe Ngo’o en France

0

Selon les informations révélées par des sources fiables, le ministre camerounais des Transports, Edgard Alain Mebe Ngo’o, est impliqué dans des transactions douteuses que les forces françaises de l’ordre public étudient.

Il serait en déplacement présentement en France pour des raisons médicales. Mais bien avant son départ, il aurait demandé la protection de Paul Biya.

“Il a récemment demandé au président de la République l’autorisation de se rendre en France et l’a obtenu. D’après nos sources, il s’agit pour lui de montrer au chef de l’Etat qu’il n’y a aucun dossier en France contre lui et qu’il peut s’y rendre en toute quiétude,” nous apprend le lanceur d’alerte Boris Bertolt.

Son passage en France peut virer au cauchemar puisque récemment la presse française a révélé son implication dans les rétro commissions destinés à l’achat des équipements de l’armée du Cameroun auprès de la société MAGFORCE.

Ils envisagent de l’arrêter lors de sa visite à Paris après qu’ils aient été loin des enquêtes et ont eu suffisamment de preuves du crime dont il est accusé. S’il est arrêté, il sera accusé de corruption et de fraude.

Des sources le disent, il a été suivi depuis quatre ans. Il a finalement été conclu qu’il est l’une des autorités camerounaises les plus corrompues qui ont visité la France.

Un haut fonctionnaire gabonais, Maixent Accrombessi, l’ancien directeur du Cabinet dans l’administration d’Ali Bongo, a été arrêté dans une situation similaire par la police judiciaire française en 2015.

Source: Cameroon-concord.com

 

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your name here
Please enter your comment!