La mafia françafricaine est liée au drame d’Eséka – Jean de Dieu Momo

0

Le président du parti Patriotes Démocrates pour le Développement du Cameroun (PADDEC) présente nos dirigeants comme des français étant au service de la France et non au service de nos peuples.

L’intégralité de la réflexion de l’opposant camerounais.

Bien mal acquis de la France en Afrique, pillage de nos ressources par la France et la mafia françafricaine sont en lien direct avec la catastrophe ferroviaire qui a endeuillé le Cameroun. La relation de cause à effet est évidente et il est clair que nos dirigeants sont des Français au service de la France et non au service de nos peuples. Ne nous y trompons plus. Ils clament être panafricanistes quand la France veut changer des pions internes de son échiquier personnel. Ils sont tous les ennemis de notre peuple.

Pourquoi une route construite après ‘l’indépendance’ il y a 56 ans et qui est réputée comme étant devenue la route de la mort dans le triangle des routes de la mort n’est pas entretenue par ceux qui sont au pouvoir alors que nous payons le péage? PARCE QUE NOTRE ARGENT EST PARTAGÉ ENTRE NOS DIRIGEANTS ET LA FRANCE. Notre lutte commune pour le changement dans ce pays n’est pas détachable de la lutte pour l’établissement d’une relation équitable, saine franche et juste avec la France. Pour des raisons diplomatiques et pacifiques, au regard du rapport de force, je ne conseille pas la rupture brutale, mais elle s’imposera, je le crains, si les choses continuent comme elles sont aujourd’hui.

Oui j’entends les laudateurs francs tireurs payés comme mercenaires pour nous détourner et crier a l’afro pessimisme pour répéter les mots de leur maitre français. Il ne faut pas les écouter et la France a beau nier qu’elle n’exploite pas l’Afrique avec la complicité des chefs d’états africains, elle ne peut convaincre personne. Tous les pays du pré carré français cités dans cette vidéo sont très très pauvres. Et c’est cette pauvreté qui a conduit les populations à prendre un train hyper surcharge pour aller mourir dans ce déraillement tragique et criminel. Nos chefs d’État ne peuvent pas plaider que la France les force à faire ce qu’ils font actuellement au détriment de nos peuples ou que pour garder leur poste de privilèges ils sont obligés de vendre notre pays a la France.

Malgré la Francafrique, l’ancien Président avait construit les routes qui sont devenues aujourd’hui le triangle de la mort. Celui-ci fait quoi exactement? Absolument rien depuis 34 ans d’un pouvoir criminel. Sur le plan économique, ils viennent d’engager le Cameroun dans une spirale d’endettement exponentielle et le Cameroun va bientôt rapidement atteindre le niveau où il était avant la remise de sa dette. Et pourtant qu’est-ce qui a changé dans notre quotidien? Qu’est-ce qui a changé dans le panier de la ménagère? Absolument rien. Cependant tous les services administratifs ont bénéficié d’exorbitants privilèges, de nouveaux véhicules flambants neufs, des Land Cruiser 4×4 ont été distribués à la police, à la gendarmerie, aux Gouverneurs de Région, aux administrateurs on va dire, bref à tous les budgétivores de la république qui ne produisent rien, mais qui consomment tout. Les hôpitaux pour nos soins et les écoles de nos enfants sont abandonnés.

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your name here
Please enter your comment!