Kondengui: Prof Gervais Mendo humilié, Marlène Emvoutou très en colère

0

Elle réagit avec promptitude et plaisir lorsqu’il est question d’attaquer les autres, de les critiquer, de les embrouiller et de les réduire à néant. Elle sait si bien le faire avec des mots bien choisis, très frustrants et dégradants.

Ses victimes sont très légions à l’instar de Nathalie Koah, de Calixte Beyala, Flore de Lille as PDG, Koppo, Cabral Libii…Sa page Facebook, est donc sa vitrine où elle expose ses réflexions qui heurtent la sensibilité de bon nombres de personnes.

D’ailleurs la star de Facebook n’a que faire des critiques, des insultes de ces abonnés. Pour Marlène Emvoutou, ‘le chien aboie, la caravane passe’. Mais Marlène ne supporte pas que ces mêmes attaques soient perpétrées contre ses proches spécialement son père.

Elle n’a pas pu laisser la caravane passée lorsqu’elle a appris que le Prof Professeur Gervais Mendo Ze, Ex-Directeur General de la CRTV a été humilié, utilisé par Perpétue Maleba.

Ce dernier a offert aux prisonniers de Kondengui des dons. Une action qui a été relayée par la presse. Parmi ses bénéficiaires se trouvait le Prof Gervais Mendo Ze qui s’avère être son père plutôt que le parrain qu’elle a brandit fort longtemps. Caddy est donc est donc la fille protégée du Professeur actuellement derrière les barreaux. Très remontée, elle a adressé une lettre au ministre de la Justice.

A l’en croire, exposer son père aux médias est une violation de ses droits en tant que prisonnier. “Ne devrait- on pas requérir l’accord explicite d’un prisonnier pour diffuser son image au grand public ? A t- on pensé aux victimes qui voient des personnes qui leur ont causé du tort s’amuser et rire aux éclats ?” a t–elle déclaré.

Marlène Emvoutou n’a pas supporté que son père-parrain soit traité de la sorte. Elle a écrit une lettre ouverte au ministre d ‘ Etat chargé de la Justice, garde des Sceaux … « Je préfère vous présenter cette photo qui a fait le tour des réseaux sociaux, pour illustrer la décrépitude morale au Cameroun …Nous voyons des gardiens de prisons exposer le professeur Mendo Ze comme un trophée, pire un animal en cage qu’on exposerait au bon vouloir des curieux, » s’indigne-t-elle

« Je refuse que l’image de mon père soit utilisée pour faire le buzz entre prostituées sur les réseaux sociaux,» peste-t-elle.
Par ailleurs, elle invite la donatrice Perpétue Maleba à s’occuper d’elle d’abord puisqu’elle la juge ‘pauvre’ pour venir en aide aux autres.

« A regarder cette femme, elle a du mal à joindre les deux bouts, ces fins du mois doivent être un calvaire. Elle rendrait un service à ses proches en prenant soin d ‘elle, »recommande-t-elle à la bienfaitrice de son père. La candidate malheureuse aux élections de la Fécafoot avait affirmé que Monsieur Aka qu’elle appelait «Papa» serait le mari de sa mère et non son père.

-Voici la lettre écrite par Marlène Emvoutou au Ministre d’Etat Laurent Esso
A monsieur Laurent Esso,
Ministre d’Etat en charge de la justice de la république du Cameroun.
Excellence monsieur le ministre d ‘ Etat,
Le mercredi 12 juillet 2017, la chaîne de télévision camerounaise canal 2 international a diffusé dans l’édition du journal de 20 heures, une remise de dons à La prison centrale de Yaoundé.

Le reporter y présentait le professeur Gervais Mendo Ze et monsieur Jean Baptiste Nguini effa, comme étant des prisonniers de luxe.
De même, les visages d’autres détenus étaient clairement identifiables.

Y faisant suite, je me permets de vous interpeller pour attirer votre attention sur ces agissements qui représentent une atteinte grave au principe d’égalité entre tous justiciables, une atteinte aux droits fondamentaux des prisonniers, à leur dignité mais aussi un mépris absolu pour les victimes.

Excellence monsieur le ministre d’état,
J’ai du mal à m’imaginer que vous avez autorisé que des caméras rentrent dans la prison pour diffuser les images dégradantes de vos anciens collègues en détention provisoire …

Pour avoir été détenue dans cette prison, je sais que les téléphones et autres cameras sont interdits dans l’enceinte de la prison.

J’ai été surprise de voir des scènes en direct des réseaux sociaux, montrant l’intérieur des cellules et les conditions de détention des prisonniers.
De telles images portent atteinte à l’image de notre pays.

Dans la déclaration universelle des droits de l’homme, il est inscrit que tous les hommes sont égaux en droits et en devoirs, même un prisonnier à des droits …

Ne devrait- on pas requérir l’accord explicite d’un prisonnier pour diffuser son image au grand public ?
A t- on pensé aux victimes qui voient des personnes qui leur ont causé du tort s’amuser et rire aux éclats ?

Excellence monsieur le ministre, à mon avis cette vidéo avait un seul but, celui de montrer comment le régime de Paul biya a broyé toutes celles et ceux qui l’ont servi fidèlement.

A cet effet, je vous prierai de prendre les mesures adéquates pour limiter de telles dérives.
Tout en remerciant les âmes de bonne volonté qui viennent au secours des prisonniers,
Excellence monsieur le ministre d’état, je tiens aussi à vous remercier pour toutes les mesures que vous avez personnellement initié pour améliorer les conditions de vie des prisonniers.

Cependant, des personnes mal intentionnées profitent du vide juridique qui existe relatif aux visiteurs de prisons.
C’est ainsi que des personnes de mauvaise moralité s’érigent spontanément en visiteurs de prisons, utilisant les images des prisonniers célèbres pour commettre des forfaits.
img src=”https://static.cameroonweb.com/imagelib/pics/41308352.jpg”align=”middle”>
Excellence, je sais qu’on ne refuse pas un don, mais en droit, un don peut devenir un recel de malfaiteur ou un blanchiment maffieux. ..
Je souhaiterai qu’une enquête de moralité soit initiée au préalable pour toutes les personnes désireuses de faire des dons dans les prisons du Cameroun.

Excellence monsieur le ministre d’Etat connaissant votre sens élevé d’éthique républicaine,
Je vous prierai d’accorder un intérêt particulier à ma démarche qui, j’en suis convaincue,
correspond à la politique de moralisation de nos institutions prônée par le président de la République, Paul Biya .
Je vous remercie.

Voici sa déclaration sur sa page Facebook à propos de Perpetue Maleba. 

Mme Adele Effa Mengue, vous m’avez interpellé au sujet des motivations réelles de ma lettre ouverte au ministre d’ état chargé de la justice , garde des sceaux …
Je préfère vous présenter cette photo qui a fait le tour des réseaux sociaux, pour illustrer la décrépitude morale au Cameroun …

Les écrits des docteurs sont illisibles surtout incompréhensibles pour les profanes.
J’ai eu la confirmation que le ministre a reçu mon message et pour moi c’est le plus important.
Ici, nous voyons des gardiens de prisons exposer le professeur Mendo Ze comme un trophée, pire un animal en cage qu’on exposerait au bon vouloir des curieux.

Sur le plan de la loi, de tels comportements sont inadmissibles …
S’agissant de la remise de dons de notre compatriote Perpétue Maleba, son acte part d’une bonne intention : venir en aide aux personnes en souffrance.
Je crois que c’est sa foi chrétienne qui l’a poussé à poser cet acte de solidarité.

Toutefois, il est écrit dans la bible que lorsque la main droite fait un don, la main gauche ne doit pas savoir ce qui a été remis …
Traduction littérale, lorsqu’on décide de venir en aide à une personne en souffrance, l’acte doit être désintéressé pour être considéré comme étant un acte de charité.

Mais lorsqu’un donateur mobilise les médias pour poser une action charitable, l’action louable devient viciée.

Je refuse que l’image de mon père soit utilisée pour faire le buzz entre prostituées sur les réseaux sociaux.

Kant dit ” agis de telle sorte que tu traites l’humanité aussi bien dans ta personne comme dans celle d’un autre, jamais comme un moyen, mais toujours comme une fin.

A regarder cette femme, elle a du mal à joindre les deux bouts, ces fins du mois doivent être un calvaire.
Elle rendrait un service à ses proches en prenant soin d’elle.

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your name here
Please enter your comment!