Press "Enter" to skip to content

Homosexualité au Cameroun: Boris Bertolt se lâche sur Cabral Libii

Même s’ils cultivent le même affront récurrent contre le pouvoir de Yaoundé, le désamour entre le jeune candidat à la prochaine élection présidentielle Cabral Libii et l’activiste web Boris Bertolt est bel et bien un fait comme le témoignent souvent les échanges musclés entre les deux hommes sur les réseaux sociaux.

En septembre dernier par exemple, Boris Bertolt dans une tribune publiée sur les réseaux sociaux n’y était pas allé de main morte pour répondre à un post de Cabral Libii qui ironisait sur le parcours universitaire de l’activiste.

Lire l’intégralité de la publication de Boris Bertolt:

Cabral Libii n’est qu’un narcissique double d’un opportunisme pathologique

Primo Tarzan en 2005 s’appelait Patrice Patrick Samba Samba aujourd’hui enseignant de lycée. Je ne suis jamais monté sur un toit de toute ma vie. Je vous ai dit que ce garçon est un menteur.

Secundo voilà un soit disant ” moniteur ” d’université qui questionne des recherches académiques. Là encore il ment mon programme Erasmus Mundus ne portait pas sur l’homosexualité mais sur les migrations. Il s’appelle MITRA. Vous pouvez taper sur Google.

Bon Cabral Libii parlons peu parlons vrai tu as quel niveau pour juger mes travaux ou encore de leur pertinence? Quel nombre d’articles scientifiques a tu déjà rédigé de toute ta vie? Cher ” ami” j’espère que tu connais Pierre Bourdieu et par conséquent ce qu’il pense des ” intellectuels médiatiques “. Cherche à rester à ta place.

Et même je préfère faire des recherches sur l’homosexualité plutôt que de voler 7 millions fcfa à une fille totalement aux abois et qui te les réclament tous les jours sur les réseaux sociaux…. TU SAIS BIEN DE QUI JE PARLE… ou encore servir d’indic au moment où les étudiants se font tuer. Car ce que beaucoup oublient c’est que des étudiants sont morts sur les campus de Buea. D’autres ont été chassés des universités au moment où votre Macron jouait les espions. En fait il n’était pas seul c’était une clique de 5 personnes.

Autre chose vous a t’il dit qu’il a tenté clandestinement de prendre la tête du parti de Mila Assoute, changer le nom afin de bénéficier de l’argent alloué par l’Etat aux partis politiques en allant au MINATD pour trafiquer les documents?
Nonnnn il ne va rien vous dire…
Voilà donc un gar qui se lève il y a seulement trois mois appelle les jeunes à s’inscrire sur les listes. Trois mois plus tard il décide de muter comme par alchimie 11 millions d’inscrits à 11 millions de citoyens et dit qu’il veut devenir président de la République. C’est un pire fantasme de bambin.

Vous croyez que ce pays ci est même devenu quoi? N’importe quel brigand, quidam ou amuseur public veut devenir président de la République. Bebela. A Zambe Wom. Bi ne vé.
Comme tu veux courir là on va ” sauf que courir”.

Source: camerounweb.com

Facebook Comments

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Show Buttons
Hide Buttons