Press "Enter" to skip to content

Guerre ouverte entre la direction de CAMTEL et ses ex-employés

Ils étaient près de 80 ex-temporaires de la Cameroon Telecommunications (CAMTEL) à élire domicile à l’entrée de la Direction régionale du Littoral de leur ancienne entreprise, à Douala le 24 janvier dernier. Pour la troisième fois, ils ont manifesté pour exprimer leur mécontentement à l’endroit de CAMTEL, à qui ils réclament entre autres les primes de bonne séparation et le paiement de leurs droits. Rappelons que c’est en décembre 2016, que ces derniers ont été mis à la porte par l’opérateur des télécommunications. En décembre 2017, ils ont observé un mouvement d’humeur de la même trame que celui du 24 janvier dernier.

Dans les colonnes du 26 janvier 2018 de notre confrère Mutations l’un des grévistes explique «on nous avait demandé de faire des requêtes où nous devions préciser quand nous avons commencé le travail à CAMTEL, ainsi que le poste occupé. Après avoir fourni les documents, ils nous ont dit qu’ils enverraient le procès-verbal au Directeur général à Yaoundé pour la suite». Cependant rien du tout n’a changé, la situation est restée la même. D’où la colère de ces ex-employés.

Le 24 janvier dernier, ayant bloqué durant plusieurs heures, l’entrée de la Direction régionale de CAMTEL du Littoral, ils ont finalement été conviés à une réunion avec les responsables de l’entreprise. «On nous a dit qu’une délégation constituée du Directeur des ressources humaines va arriver à Douala la semaine prochaine pour qu’on s’entende sur les primes de bonne séparation et le paiement de nos droits», déclare un ex-temporaire gréviste.

Facebook Comments

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Show Buttons
Hide Buttons