Press "Enter" to skip to content

Etoudi: voici l’anglophone pressenti pour succéder à Paul Biya

Au pays de Paul Biya, tout paraît immobile. Pourtant, de nouveaux visages émergent, parmi lesquels celui de Peter Mafany Musonge.

Si un jour un anglophone était en position d’être élu à la magistrature suprême, ce serait Peter Mafany Musonge. Mais, bien qu’ayant le profil de l’emploi, l’ancien Premier ministre (1996-2004), 73 ans, reste fidèle à Paul Biya et ne défiera jamais le président.

Diplômé de l’université californienne Stanford, le président du groupe parlementaire RDPC (au pouvoir) au Sénat est un ingénieur qui a longtemps dirigé la Cameroon Development Corporation (CDC), le plus important acteur agro-industriel du pays, avant d’être nommé à la primature. Alors que son successeur, Ephraïm Inoni (lui aussi issu du Sud-Ouest), croupit en prison, Musonge reste un des piliers du système Biya.

Il a longtemps été proche de Paul Biya dont il a été conseiller et est originaire de l’ethnie Bakweri. Dans le déclenchement de la crise anglophone, il a été nommé e 2017 par le président camerounais au poste de président de la Commission nationale pour la promotion du bilinguisme et du multiculturalisme (CNPBM). Une mission à lui confiée dans la zone anglophone qui n’a pas changée la nature de la crise qui s’est enlisée.

Source: jeuneafrique.com

Facebook Comments

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Show Buttons
Hide Buttons