Press "Enter" to skip to content

Crise à Buéa-Bamenda: Issa Tchiroma sauve la face de Paul Biya

Alors que la tension sociale semble monter dans le Nord et Sud Ouest du Cameroun, et précisément à Bamenda où une explosion a fait des blessés chez les policiers, le porte-parole du gouvernement a annoncé qu’une cellule de crise a été mise en place par Paul Biya depuis New York.

Actuellement à New-York où il prend part aux travaux de la 72è Assemblée générale des Nations Unies, Paul Biya a été informé de l’attentat perpétré dans le chef-lieu de la région du Nord-Ouest et des mesures du Président de la République ont été communiquées lors d’un point de presse du porte-parole du gouvernement, tenu le 21 septembre 2017 à Yaoundé.

« Si tôt informé de la situation, le chef de l’Etat, chef des armées et chef suprême des forces de sécurité ( Paul Biya , Ndlr, a prescrit aux forces de défense et de sécurité, à partir de New-York où il prend part aux travaux de la 72è Assemblée général des Nations Unies, que des mesures particulières soient prises pour le renforcement de la sécurité des personnes et des biens. Et que des dispositions particulières soient mises en place pour assurer 24h/24, une sécurité plus renforcée des établissements scolaires », a déclaré Issa Tchiroma Bakary.

Le porte-parole du gouvernement a annoncé qu’une cellule de crise a été mise en place « sous la coordination des forces de sécurité et de défense, pour évaluer la situation sur le terrain et mettre en œuvre, sous la supervision des autorités gouvernementales en charge de défense et de la sécurité, les mesures appropriées qu’appelle la gravité de la situation ».

Depuis la matinée du 22 septembre, plusieurs personnes sont dans les rues avec des pancartes et des drapeaux sécessionnistes réclamant l’indépendance du Southern Cameroon.

Source: Lebledparle.com

 

Facebook Comments

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Show Buttons
Hide Buttons