Press "Enter" to skip to content

Affaire d’escroquerie: traqué de tout part, Dieunedort Kamdem crie au complot

L’affaire GESEM FOREX Exchange continue d’alimenter les conversations autour du célèbre pasteur évangéliste. En déplacement depuis plusieurs mois à l’étranger, c’est à « balles réelles » que certaines personnes tirent afin de ternir son image.

On le croyait pourtant en repos, que NON, une fois encore, Dieunedort Kamdem fait parler de lui. Pratiquement 6 mois après son départ du pays pour des raisons d’évangélisation, un article imaginaire d’un certain Camille GARNIER, paru ce jour dans les colonnes d’un journal canadien, présenterait le pasteur comme un fuyard par rapport aux actes ignobles et répréhensibles commis par l’entreprise GESEM FOREX EXCHANGE.

Faisant partie de ses détracteurs dès le départ de cette affaire, il s’avère aujourd’hui avec la pertinence la plus dogmatique que la victime incriminée autant que plusieurs autres pasteurs, se sont faits arnaqués par un groupe d’individus leur faisant miroiter la réussite via l’épargne. A notre grande surprise, il n’en est même pas membre. Ayant donc démasqué très tôt le pot aux roses, des plaintes en bonne et dus formes ont été déposées dans les juridictions compétentes tant au Cameroun qu’en Côte d’ivoire.

Sur ce, une question se pose avec acuité : Pourquoi cette action menée par Mr Kamdem n’a-t-elle pas été relayée étant donné que les arnaqueurs en question sont actuellement locataires dans la prison de Macca en Côte-D’ivoire ? Pourquoi cet acharnement infernal sur la personne de Kamdem Dieunedort par un journaliste à l’auréole douteuse ? Qui se cache derrière cet article dénoué de toute cohérence ? Certainement à cause de sa popularité légendaire dans l’espace médiatique et religieux. Pourquoi c’est à ce moment précis que Camille Grenier va fouiller dans les tiroirs les anciens dossiers ? Certainement pour porter préjudice sur la personne de ce jeune et ambitieux de 40 ans, vantard au passage et qui ne souffre guère de problèmes existentiels.

Une chose est sure, l’on ne saurait justifier son long séjour dans l’hexagone, mais toujours est-il que c’est un missionnaire et à ce titre, il serait maladroit à ce sens, de se questionner sur ses déplacements et les durées de ses séjours. Durant notre période d’enquête, il nous a été d’un apport indéfectible en mettant à notre disposition toutes les informations dont nous avions besoin. Lesdites enquêtes qui nous ont permis de découvrir que contrairement à ce que nous pensions dès le départ, Dieunedort Kamdem n’est qu’une victime dont les faussaires ont usé et abusé de la crédibilité et de la notoriété qu’on lui connait.

La suite de l’affaire nous a amené à découvrir que la victime a lui-même investi de son argent. Tout cet argent y compris celui des autres épargnants avaient été expédié en Côte-D’ivoire. En attendant le dénouement définitif de cette affaire, nous pensons qu’il serait préférable de laisser ce serviteur conduire paisiblement les âmes à Christ. Par conséquent, nous encourageons l’homme de Dieu à ne point se laisser distraire et espérons par la même occasion le revoir très bientôt parmi nous.

Source: lequatriemepouvoir.com

Facebook Comments

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Show Buttons
Hide Buttons