Press "Enter" to skip to content

Affaire Ayissi-Bonita: le conseil de Bonita prédit la chute du ‘Dinosaure de Kossovo’

L’affaire Ayissi-Bonita continue de susciter des réactions. La dernière en date est celle des avocats de la victime. Dans une mise au point publiée ce mardi 28 novembre 2017, le conseil de l’adolescente d’Obala abusée sexuellement confirme le déroulement normal de l’enquête. Il précise par ailleurs que « le dossier devrait être transmis avec possibilité de déferrement du suspect devant le parquet du tribunal de grande Instance de Yaoundé. » Cette démarche conduira certainement à « l’évolution satisfaisante de l’enquête » précise le conseil.

Ci-dessous la mise au point sur la procedure relative à l’affaire de l’adolescente d’Obala abusée sexuellement

Suite à la diffusion des informations relativement à l’enquête préliminaire qui circulent sur les réseaux sociaux et les commentaires qui y suivent, en attendant une communication officielle du collectif d’Avocats qui assure la défense de la jeune adolescente de 14 ans , et à titre conservatoire afin d’ éviter toute circulation ou diffusion de fausses informations sur les médias, nous rappelons que l’enquête suit son cours . La confrontation entre le journaliste et la jeune fille, après reprogrammation de l’enquêteur, a finalement eu lieu hier lundi après -midi dans les locaux de la police judiciaire à Yaoundé. Elle a duré près de 08 heures. Elle aura certainement permis une clarification de l’affaire. Les 2 parties assistées de leurs conseils ayant eu la latitude de confronter leurs moyens de défense et les preuves comme dans toute procédure contradictoire.

Ce matin le suspect a été tenu de se représenter à la police judiciaire. Les Avocats de la jeune adolescente s’y sont aussi présentés pour le bouclage de l’enquête.

Après cette étape en principe, le dossier devrait être transmis avec possibilité de déferrement du suspect devant le parquet du tribunal de grande Instance de Yaoundé comme le prévoit le code de procédure pénale.

Les Avocats de la jeune pensent d’ailleurs qu’en l’état cela devrait se faire au vu de l’évolution satisfaisante de l’enquête.
Sauf évidemment autre décision de l’enquêteur et de sa hiérarchie qui dirigent cette enquête.

Merci.

Source: cameroonweb.com

Facebook Comments

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Show Buttons
Hide Buttons